Le site écotouristique de Tràng An

679

Le site écotouristique de Tràng An est une zone sauvage du district de Gia Viên, province de Ninh Binh.

generic cialis mexico

Notre petit barque a vogué un certain temps sur la rivière Sao Khe. L’espace était si tranquille que le seul bruit était celui des rames. Au loin, on pouvait appercevoir les fleurs blanches des roseaux au pied des collines. Tout en appréciant l’air frais et le paysage montagnard, nous avions le sentiment d’être perdu dans un monde féerique.

Après 200 m, notre barque a atteint le temple Trinh dédié aux grands généraux de la dynastie des Dinh (10ème siècle), Dinh Thang et Dinh Thang, qui ont aidé le roi Dinh Tiên Hoàng à vaincre les envahisseurs. Plus loin, nous sommes arrivés à la première grotte, nommée Dia Linh. Des rangées de stalactites de formes diverses et étranges pendaient de la voûte, et l`eau tombait goutte à goutte. Après plus de 400 m dans la pénombre, notre barque est ressortie de la grotte, et un espace immense encadré de montagnes calcaires sauvages est apparu devant nous. L`eau était calme et si limpide que l’on pouvait apperçevoir les tapis d`algues au fond.

La barque a traversé une autre grotte et, ensuite, est entrée dans un autre espace palustre aussi iréel que le premier… Il y a environ 50 grottes à Trang An. Montagnes et rivière créent un paysage harmonieux, intact. A la sortie de la grotte Nau Ruou, on nous a dit qu’autrefois, les locaux utilisaient l’eau pour faire de l’alcool réservé au roi.

Le site écotouristique de Trang An est connu non seulement comme un lieu de distraction magnifique mais aussi comme un espace sacré pour les bouddhistes.

Les touristes visitent également le complexe de la pagode  Bai Dinh, sur la montagne Bai Dinh, commune de Gia Sinh. Il comprend l’ancienne pagode Bai Dinh, perché à près de 200 m de hauteur qui, selon la légende, a été construite sous la dynastie des Ly (11e siècle), et la nouvelle pagode Bai Dinh, qui couvre 107ha et abrite de nombreux ouvrages architecturaux aux dimensions record.

 Au pied de la montagne, il y a le puit Ngoc (Jade) qui a été restauré et agrandi en 2006, et fait 97.3 m de circonférence, 30 m de diamètre et 19 m de profondeur. La légende raconte qu’autrefois, le bonze Nguyen Minh Khong utilisait l’eau de ce puit pour préparer des médicaments à base de plantes médicinales